Guide pratique Raccordement et distribution

Le PER : quels bénéfices ?

tubes PER

Les tubes PER, pour polyéthylène réticulé, sont très utilisés dans le secteur du bâtiment, principalement pour réaliser des réseaux d’eau sanitaire, d’eau de chauffage et pour les planchers chauffants. Particulièrement adapté à la construction neuve dans le secteur résidentiel, le PER constitue une solution éprouvée, efficace, simple et économique en plomberie-chauffage.

Tubes PER : un usage très répandu en France

Les tubes PER sont constitués d’un matériau composite appelé polyéthylène auquel on fait subir un traitement de réticulation : une réaction chimique permettant de renforcer la résistance du tube à des conditions de hautes températures et de pression.

En France, les tubes PER représentent environ 40% du marché des tubes employés dans la réalisation de réseaux d’eau, à parts égales avec les tubes en cuivre et loin devant le multicouche. Les premières solutions en PER ont fait leur apparition sur le marché dans les années 70 et l’utilisation du PER dans les réseaux de chauffage et sanitaires a commencé à se généraliser à partir des années 90.

◇ Les avantages des tubes multicouche ◇

Le PER, un matériau économique et simple d’utilisation

Le PER présente des avantages multiples :

  • C’est un matériau économique. Le PER est la solution la moins coûteuse parmi les matériaux disponibles pour la réalisation de réseaux d’eau.
  • Il se vend en couronnes qui mesurent de 25 à 800 mètres, ce qui permet de s’adapter à la configuration de chaque réseau et de limiter ainsi le nombre de raccordements à réaliser.
  • Les tubes PER sont simples et pratiques d’installation. Le PER est le matériau le plus léger du marché, très facile à couper puisqu’il ne nécessite pas d’outil lourd pour la découpe.
  • Enfin, les tubes PER – s’ils sont pré-gainés – peuvent être facilement encastrés ou coulés dans la dalle.

Attention cependant, la dilatation est plus importante pour les tubes PER que pour les autres types de tubes. L’installateur devra donc en tenir compte lors de l’installation d’un réseau en PER. Il pourra par exemple compenser la dilatation par la création de lyres de dilatation, c’est-à-dire la réalisation de « U » dans la tuyauterie. S’il n’exécute pas cette manipulation, le réseau sera soumis à des contraintes mécaniques lors des variations de température, ce qui peut notamment engendrer la rupture des colliers de fixation du tube.

Pour une meilleure qualité des installations de chauffage, il existe aussi des tubes PER avec une barrière anti-oxygène (BAO). Composée de Poly(vinyl-alcool-co-éthylène), ou EVOH, cette barrière réduit la perméabilité du PER à l’oxygène et limite ainsi la formation de boues dans le réseau.

◇ Éviter l’embouage des réseaux : quels matériaux choisir ? ◇

Les tubes PER représentent une solution économique et efficace pour les installations sanitaires ou de chauffage et sont très majoritairement utilisés en France par rapport aux tubes multicouche, par exemple. Il faut néanmoins veiller à prendre certaines précautions pour éviter l’impact de la dilatation du matériau sur la pérennité des installations.