Guide pratique Régulation et contrôle

Tête programmable, tête connectée, tête autonome : comment bien conseiller mes clients ?

têtes connectées programmables autonomes économies d'énergie

Pour aider vos clients à réaliser des économies d’énergie, votre première recommandation est souvent de remplacer les têtes manuelles de leurs radiateurs. Mais quel dispositif leur conseiller ? Les robinets thermostatiques, déjà largement abordés sur le blog CoExpert, sont une option. D’autres options – têtes connectées, programmables ou autonomes – peuvent également permettre de réduire sa facture de chauffage. Fonctionnalités, efficacité : tour d’horizon.

Les têtes programmables

Pour remplacer les têtes manuelles classiques, les têtes programmables sont une option à envisager. La programmation de la température se fait directement au niveau de la tête, la solution n’incluant pas de fonction de pilotage à distance.

La tête programmable fonctionne de la même façon qu’un thermostat classique, permettant à vos clients de réguler la température de l’espace au demi-degré près. En revanche, là où un thermostat central ne peut que réguler la chaleur de l’installation dans son ensemble, la tête programmable se charge de gérer séparément chaque espace de vie. Résultat : un gain réel de confort pour vos clients.

[Infographie] Individualisation des frais de chauffage et thermostatisation : où en est-on ?

Les têtes connectées

Une tête connectée fonctionne sur le même principe qu’une tête programmable, mais est pilotée depuis une application mobile, via internet. Depuis un smartphone ou une tablette, votre client peut alors choisir la température qu’il souhaite atteindre dans chaque pièce du logement.

Cette solution permet de réaliser d’importantes économies d’énergie, notamment en cas d’absence de l’usager, qui peut éteindre ses radiateurs ou en réduire la température à tout moment, depuis n’importe quel lieu.

Cependant, pour être toujours plus efficaces, les têtes connectées nécessitent une forte mobilisation de l’habitant. Or, on considère que 90 % des applications de pilotage de tête ne sont ouvertes par les usagers que le premier mois suivant leur installation ! Afin de simplifier la régulation de la température et d’éviter les oublis, certains dispositifs connectés automatisent des fonctionnalités selon des scénarios pré-définis, qui réduisent considérablement les besoins d’interaction.

Tout savoir sur les organes de régulation de la température

Les têtes autonomes

Une tête autonome ne nécessite pas d’être gérée par l’utilisateur ou de suivre un programme précis. Connectée, elle aussi, à une box internet, elle adapte automatiquement les températures de jour et de nuit de chaque pièce, pour garantir un confort maximal.

Pour réguler la température de façon optimale, elle tient compte de différents facteurs :

  • la météo ;
  • la probabilité de présence de l’usager ;
  • le taux d’humidité de la pièce ;
  • les caractéristiques du logement…

La tête autonome détecte également les présences et absences : elle peut ainsi basculer en mode vacances lorsqu’une absence prolongée est perçue. Mieux encore, les changements dans les modes de vie des habitants sont détectés et intégrés par une intelligence artificielle. Une babysitter est présente le mercredi pour surveiller un enfant scolarisé : la température du logement augmente. Un étudiant vit dans une autre ville la semaine et ne rentre que les week-ends : le chauffage de sa chambre s’éteint la semaine.

Plus besoin pour les habitants de réguler eux-mêmes la température des différentes pièces : la tête autonome s’occupe de tout. Un moyen efficace d’optimiser la gestion de la chaleur dans le logement et de générer des économies d’énergie toujours plus importantes.

Quelles performances pour quelle tête ?
  • Têtes programmables : en moyenne 15 % d’économies d’énergie.
  • Têtes connectées : jusqu’à 30 % d’économies.
  • Têtes autonomes : environ 40 % d’économies d’énergie.

En tant qu’installateur, il est important que vous puissiez sensibiliser vos clients aux spécificités de chaque dispositif. Têtes connectées, programmables ou autonomes doivent ainsi faire partie de votre catalogue de recommandations. Objectif : proposer à vos clients la solution la mieux adaptée à leurs besoins et usages.

📖 Téléchargez également notre Ebook sur la thermostatisation 📖

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *