Actus

4 étapes clés pour mettre en place les solutions Aalberts HFC

solutions-aalberts-hfc

Assurer le confort thermique sans augmenter le coût énergétique, c’est possible lorsqu’on est bien accompagné ! Analyse de la structure du réseau, sélection d’une gamme produit adaptée, réglage des vannes d’équilibrage… L’équipe Aalberts HFC vous aide à atteindre vos objectifs énergétiques, et à assurer la pérennité de votre réseau. Tour d’horizon des solutions !

Étape #1 : étudier l’architecture du réseau

Avant de choisir votre solution, vous devez déterminer le régime de fonctionnement du réseau de chauffage.

  • Est-il à débit constant ou à débit variable ?
  • L’architecture du réseau est-elle disponible ?

Pour définir l’architecture du réseau, il faut comprendre la méthode de distribution des colonnes et le raccord des appartements et des radiateurs du bâtiment au réseau.

En étudiant (et en comprenant) l’architecture d’un réseau, Aalberts HFC est en mesure de :

  • conseiller au mieux sur les travaux à effectuer ;
  • proposer la solution d’équilibrage la plus adaptée au bâtiment ;
  • positionner correctement les vannes d’équilibrage statique et/ou dynamique ;
  • optimiser au mieux l’équilibrage du réseau.

Étape #2 : sélectionner la vanne d’équilibrage adaptée

La notion d’autorité

Une vanne d’équilibrage statique ou dynamique doit être sélectionnée sur la base d’une autorité. Cette autorité, calculée à l’aide du Kvs, est la capacité de la vanne à régler le débit et à assurer la stabilité du réseau.

Kv et Kvs : définition

solution-aalberts-hfc

Le Kv correspond au débit d’eau qui traverse une vanne ou un organe, pour un ∆P (delta P) de 1 bar. Sa valeur dépend de la sélection de passage interne de la vanne, ce qui permet de différencier les robinets et les vannes entre elles.

Le Kvs, quant à lui, est le Kv d’une vanne en position d’ouverture totale.

Pour choisir entre vanne d’équilibrage statique ou dynamique, vous devez connaître :

  • les débits ;
  • les diamètres de la tuyauterie ;
  • les pertes de charges.

Mais n’oubliez pas : il est indispensable de calculer les pertes de charge et les pressions dynamiques pour connaître les pressions différentielles qui devront être gérées par les vannes d’équilibrage.

En décomposant l’architecture du réseau, Aalberts HFC peut identifier les besoins techniques d’un bâtiment et proposer les vannes les plus adaptées au réseau.

Étape #3 : définir le préréglage théorique des vannes

Le préréglage théorique des vannes d’équilibrage statique

Moyennant la transmission de quelques informations complémentaires (les longueurs et les diamètres des tubes), les experts Aalberts HFC seront dans la capacité de vous proposer des préréglages théoriques.

Ces services comprennent :

  • la simulation de l’installation sur un logiciel adapté ;
  • la définition des préréglages théoriques des vannes d’équilibrage du réseau ;
  • l’ajustement des réglages prédéfinis lors de la mise en service du réseau.

Tout au long de la mise en service des vannes d’équilibrage, vous pourrez être accompagné d’un expert technique Aalberts HFC. Il se rendra sur les lieux de l’installation pour suivre l’avancée du projet.

Envie d’en savoir plus sur la simulation énergétique d’un bâtiment ? Découvrez comment calculer la performance énergétique avec Hysopt.

Le préréglage théorique des vannes d’équilibrage dynamique

Sur la base des débits et des pertes de charge, les experts techniques Aalberts HFC sélectionnent directement les vannes d’équilibrage nécessaires pour le réseau. Ils interviennent notamment lors de la mise en service du réseau pour :

  • affiner le réglage des vannes sur la base des conditions réelles ;
  • assurer un meilleur confort thermique et l’optimisation de la performance énergétique.

Comme le procédé est plus simple, il nécessite moins d’informations pour être mis en place.

Étape #4 : assurer la pérennité du réseau

L’équilibrage statique

Quelle que soit la vanne d’équilibrage utilisée, le confort thermique et la performance énergétique ne seront qualitatifs que si la qualité de l’eau est assurée. Pour cela, l’eau ne doit pas contenir :

  • de boue ;
  • de gaz ;
  • de fer.

Si c’est le cas, et que votre réseau est emboué, il faudra agir rapidement. Mais quelles en sont les causes ? Et les conséquences ? On vous explique !

À savoir

Les vannes d’équilibrage statique à pointeau NexusValve sont moins sensibles aux problèmes liés à la qualité de l’eau, contrairement aux vannes d’équilibrage dites « à siège ». Pourquoi ?

  • Le siège est en opposition du flux.
  • La technologie à pointeau est moins exposée au risque d’érosion.
  • Le risque de colmatage, avec cette technologie, est amoindri.

L’équilibrage dynamique

Avec la solution Passim, l’installation à débit variable bénéficie d’un équilibrage dynamique et de l’utilisation de vannes de régulation à pression différentielle. L’équilibrage dynamique permet ainsi de limiter les variations de pression différentielles, qui perturbent le fonctionnement des robinets thermostatiques.

La régulation des pressions différentielles allonge la durée de vie des organes installés sur les radiateurs. Comme ils sont moins soumis aux pressions susceptibles de les abîmer, ils durent bien plus longtemps.

De la sélection des vannes d’équilibrage à la mise en service, Aalberts HFC vous accompagne : vous profitez d’un service qualitatif qui favorise la pérennité du réseau du bâtiment. Résultats ? Vous réduisez les coûts d’intervention sur le réseau, et bénéficiez d’une meilleure gestion des débits. Vos résidents profitent d’une baisse des factures énergétiques et d’une amélioration du confort thermique !

Vous avez un projet ? Les experts Aalberts HFC vous aident à le mettre en place !

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Téléchargement

  • bloc-download-ebook-confort-thermique.jpg

Un magazine proposé par

  • img_menu-v2-e1515663623388.png