Actus

Intensification de la croissance du secteur du bâtiment au 3e trimestre 2016

reprise 2016

Après un premier semestre encourageant, les métiers du bâtiment confirment et intensifient la reprise du dynamisme de leurs activités, avec un troisième trimestre positif en termes de croissance. Des signes qui contrastent avec les 18 mois de déficit connus précédemment.

À lire sur la même thématique :

Une croissance toujours portée par la construction neuve

Suite à deux trimestres consécutifs de croissance à + 1 %, le secteur du bâtiment continue sur sa lancée et affiche une progression de + 2 % au troisième trimestre 2016. Deux raisons majeures expliquent cette hausse :

  • Une progression de + 3 % en volume des constructions neuves, qui reprennent doucement mais sûrement (vs + 1,5 % au premier trimestre et + 2 % au deuxième trimestre 2016). Le volume des mises en chantier augmente et représente 363 500 logements neufs commencés. Cette croissance est portée par le montant des crédits accordés pour l’achat d’un logement neuf, qui progresse de + 21,4 % par rapport au même trimestre de l’année précédente.
  • Une croissance de + 1 % de l’activité d’entretien-rénovation, dynamique depuis le trimestre précédent (+ 0,5 % au deuxième trimestre 2016) grâce aux travaux de performance énergétique qui présentent une hausse de + 1,5 %.

Un dynamisme qui profite aux travaux de plomberie-chauffage

Les carnets de commande croissent également et représentent 82 jours, contre 73 jours il y a un an. Ce sont les entreprises de 10 à 20 salariés qui bénéficient le plus de l’embellie avec une croissance en progression de + 3 % contre + 1,5 % pour les entreprises de moins de 10 salariés.

Enfin, élément important à noter : pour la première fois en deux ans, le nombre d’entreprises envisageant de licencier ou de ne pas renouveler des contrats est inférieur au nombre d’entreprises souhaitant embaucher.

Une territorialisation de la croissance

Tout comme les trimestres précédents, la reprise d’activité concerne inégalement les régions. Les Pays de la Loire (+ 4 %) et la Bretagne (+ 3 %) tirent la croissance vers le haut, renforçant le dynamisme de l’Ouest de la France, déjà enregistré au cours de l’année.
Plus à la traîne, la Normandie et la région PACA-Corse affichent + 1 % de progression.

Le troisième trimestre confirme donc la reprise affichée au début de l’année 2016 et donne de l’élan à une croissance qui commence à décoller. Les perspectives pour la fin de l’année sont également encourageantes. À moyen terme, le maintien des dispositifs d’aide tels que l’éco-prêt à taux zéro (PTZ), le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ou la TVA à taux réduit sera primordial pour soutenir l’activité.

À lire sur la même thématique :
Subventions pour des travaux d’économie d’énergie, à quoi mes clients ont-ils droit ?

Source de l’image à la Une : Flickr (Erick Gonzalez)

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

WEBINAIRE

  • bloc-inscription-webinar-5.jpg

Un magazine proposé par

  • img_menu-v2-e1515663623388.png