Raccordement

Raccordement multicouche : les raccords multiprofils passés à la loupe

raccords multiprofils raccordement multicouche

Le raccordement à sertissage radial nécessite d’utiliser le profil adapté aux caractéristiques du raccord. Si l’on considère qu’il existe des profils pour chaque raccord et chaque fabricant, le choix de l’outillage peut vite devenir un casse-tête. Pour vous simplifier la tâche, certains fabricants ont créé des raccords compatibles avec plusieurs profils de sertissage : les raccords multiprofils.

Pourquoi des raccords multiprofils ?

Il existe une multitude de profils pour le raccordement de tubes multicouche : TH, B, U, H, F, C, R, BE, G… Dans cet océan de possibilités, les profils les plus utilisés sont TH et U, qui représentent 90 % du marché européen. Néanmoins, il vous faudra dans certaines situations recourir à d’autres profils pour réaliser vos installations… et c’est là que les choses se compliquent.

Multicouche : quels profils pour le sertissage ?

Pour éviter de devoir vous promener avec tout un attirail d’outils, des raccords dits multiprofils ont été imaginés par certains fabricants. Un moyen d’alléger votre caisse à outils, de réduire vos frais d’équipement, mais aussi d’augmenter la compatibilité de nombreuses gammes de raccords.

Quelques points de vigilance

Faites attention à la notion « multiprofil » : chez certains fabricants, ces raccords ne sont compatibles que sur certains diamètres de tube. Vérifiez donc bien la compatibilité raccord-profil. Généralement, les fabricants inscrivent sur le raccord ou la douille les profils compatibles pour limiter le risque d’erreur.

Exemple : un fabricant de raccordement multicouche déclare sa gamme comme étant multiprofils TH, H, U, alors que les diamètres 14 à 75 sont compatibles TH et que seuls les diamètres 16 et 20 compatibles TH, H, et U.

Un véritable gain financier

Pour vous, installateur, l’intérêt des raccords multiprofils est avant tout financier. En effet, ces raccords élargissent la compatibilité de votre outil de sertissage et limitent donc l’investissement nécessaire pour s’équiper dans un autre profil.

À titre indicatif, une mâchoire coûte environ 150 €. Pour être correctement équipé et couvrir la majorité des profils disponibles sur le marché, une dizaine de mâchoires sont aujourd’hui nécessaires. Cela représente un montant important, auquel s’ajoute le coût d’une pince avec inserts, en moyenne 1 350 €.

Simples d’utilisation et économiques, les raccords multiprofils représentent une véritable valeur ajoutée pour vos opérations au quotidien. Moins de prise de tête, une boîte à outils allégée, un équipement à la compatibilité augmentée : vous avez tout à y gagner. Pensez-y !

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *