Guide pratique

#2 – Pourquoi installer un adoucisseur d’eau ?

installer un adoucisseur d'eau

C’est un fait : une eau trop dure obstrue les canalisations, laisse des traces de tartre sur les installations sanitaires et réduit la durée de vie des équipements ménagers. Autant de désagréments pour les usagers qui ont tout intérêt à demander à leur installateur la pose d’un adoucisseur. Mais l’eau ainsi adoucie n’a pas que des avantages. Explications.

electromenager traitement de l'eauLe calcaire, ennemi domestique n° 1

Pour les installateurs comme pour les usagers, le calcaire est à l’origine de bien des désagréments :

  • L’entartrage des canalisations : à cause du calcaire, les réseaux d’eau s’entartrent, provoquant la réduction des sections et un ralentissement du débit d’eau. L’installation dans son ensemble perd en efficacité et un détartrage devient très rapidement nécessaire pour retrouver un fonctionnement optimal.
  • La diminution de la durée de vie des appareils ménagers et des installations sanitaires : lorsque le tartre s’immisce dans le lave-linge, le lave-vaisselle ou la cafetière, gare aux dégâts !
  • L’obstruction des mitigeurs, lorsque le calcaire empêche l’eau de passer normalement dans le mousseur.
  • L’apparition de dépôts et de traces blanches sur les lavabos et les parois de douche.
  • La modification de la texture du linge, qui devient plus rugueux.
  • L’achat régulier de produits d’entretien pour les installations sanitaires, les appareils ménagers et les tissus, tels que l’anticalcaire ou l’assouplissant.

calcaire-adoucisseur

Les avantages d’un adoucisseur d’eau

Pour pallier les ennuis générés par le tartre, il est conseillé d’installer un adoucisseur d’eau. Grâce à ce dispositif, les ions calcium (Ca2+) et magnésium (Mg2+) en suspension dans l’eau – et qui composent le calcaire responsable de l’entartrage – entrent en contact avec des billes de résine porteuse d’ions sodium (Na+). Un échange ionique a lieu dans l’adoucisseur : chaque ion Ca2+ ou Mg2+ présent dans l’eau va chasser deux ions Na+ de la résine.

Quand tous les ions sodium de la résine ont été libérés, celle-ci est dite « saturée » et l’eau n’est plus adoucie. L’opération de régénération débute : elle permet le rinçage de la résine qui est rechargée en ions sodium par l’aspiration de la saumure du bac à sel, tandis que les ions calcium et magnésium sont évacués directement vers les égouts sous forme de chlorures.

Le filtrage de l’eau calcaire par l’adoucisseur assure ainsi :

  • la limitation de l’entartrage des canalisations ;
  • l’allongement de la durée de vie des appareils ménagers et des installations sanitaires ;
  • un meilleur débit des robinets sanitaires ;
  • l’arrivée plus rapide d’eau chaude ;
  • une meilleure qualité d’eau, plus adaptée à la peau ;
  • l’amélioration de l’efficacité des produits d’hygiène et d’entretien – une eau dure diminue en effet les propriétés détergentes du gel douche, du shampoing et de la lessive ;
  • et, suite logique du point précédent, la réalisation d’économies sur l’achat de ces produits.

eau-calcaire

Les inconvénients d’un adoucisseur d’eau

Avant d’installer un adoucisseur d’eau, voici quelques points de vigilance à garder en tête :

  • L’investissement de départ est assez élevé, d’autant qu’il faut impérativement installer un préfiltre avant l’adoucisseur pour s’assurer que les résines restent propres.
  • L’adoucisseur nécessite un contrôle technique régulier pour nettoyer les différents composants (injecteurs, bac à sel…) et pour désinfecter les résines et éviter ainsi l’accumulation de bactéries.
  • L’anticipation du stockage et de la manutention du sel sont nécessaires au bon fonctionnement de l’adoucisseur.
  • La régénération régulière de la résine des billes de l’adoucisseur entraîne une surconsommation d’eau (environ 150 litres par semaine en moyenne). Cette surconsommation peut être limitée en faisant appel à un professionnel pour régler convenablement l’adoucisseur.
  • L’eau rejetée ne peut pas être déversée dans une fosse septique, il faut donc relier l’installation au tout-à-l’égout.
  • Un point de puisage d’eau non adoucie doit être conservé pour l’arrosage des plantes.
  • La dureté de l’eau doit être régulièrement vérifiée en sortie d’adoucisseur : une eau trop dure peut conduire à l’entartrage de l’installation, mais une eau trop douce augmente les risques de corrosion.
  • Le taux d’adoucissement indique si l’on peut dépasser la référence de qualité en teneur de sodium pour l’eau potable.

En fonction de leur situation géographique, les foyers sont très inégaux face au niveau de dureté de l’eau. Dans des zones où l’eau est très dure, la pose d’un adoucisseur est fortement recommandée afin d’optimiser l’efficacité de l’installation et d’augmenter le confort de consommation et d’utilisation de l’eau du robinet.

Envie d’en savoir plus ? Téléchargez les checklists pour tout connaître de l’adoucisseur d’eau :

 


 

Découvrez les autres articles de notre dossier spécial traitement de l'eau

De l’importance du traitement de l’eau résidentielle
↣ Comment traiter l’eau de récupération ?
↣ Existe-t-il une alternative à l’adoucisseur d’eau ?

Source de l’image à la Une : Fotolia / Photographee.eu 

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *