Efficacité énergétique

Bâtiments collectifs : maintenir et optimiser vos consommations

optimiser-consommation

Optimiser le réseau de chauffage pour réduire la consommation énergétique, c’est possible. Aalberts HFC vous propose plusieurs solutions et services pour accompagner les différents intervenants sur l’installation de chauffage d’un bâtiment. Zoom sur les éléments à connaître pour optimiser la consommation d’énergie d’un réseau.

Le réseau et le débit : les indispensables pour optimiser la consommation

Déterminer l’architecture du réseau

Envie d’optimiser la consommation énergétique d’un réseau de chauffage ? Commencez par déterminer le type de distribution du réseau : horizontal ou vertical.

À savoir

Dans les anciens bâtiments, les colonnes qui desservent les différentes pièces d’un immeuble traversent les étages. On parle donc souvent d’un réseau horizontal.

Étudier la disposition du réseau permet de connaître ses caractéristiques. Chaque typologie requiert un équipement particulier : un réseau horizontal, par exemple, n’utilisera pas les mêmes équipements qu’un réseau vertical. Mais attention, la typologie de réseau n’est pas le seul élément à prendre en compte. Vous devez aussi déterminer le type de gestion du débit : est-il variable ou constant ?

Toutes ces informations permettront aux experts Aalberts de préconiser un type de vanne d’équilibrage, leur emplacement et les ensembles thermostatiques à installer.

Sélectionner les bons éléments d’équilibrage via un dimensionnement qualitatif

Zoom sur le dimensionnement d’un réseau

Pour sélectionner les éléments d’équilibrage adéquats, il faut d’abord s’assurer du bon dimensionnement du réseau de chauffage. Ce dernier s’appuie sur une donnée essentielle : la puissance nécessaire pour atteindre le confort thermique souhaité.

Soyez vigilant, un réseau sous-dimensionné peut entraîner des problèmes d’émission de chaleur dans les différentes pièces de l’immeuble. Un réseau surdimensionné, quant à lui, use prématurément les matériaux.

Pour sélectionner les bons éléments d’équilibrage et mieux simuler les besoins en équipement d’un réseau, les spécialistes utilisent des logiciels comme Hysopt. Ce dernier permet de définir le type de matériel adéquat pour atteindre l’objectif souhaité (optimiser la consommation, répartir la chaleur…).

Cette étude du réseau permet aux spécialistes d’indiquer les équipements à choisir selon le débit, le diamètre de la tuyauterie ainsi que les pertes de charge. L’étude permet également de déterminer le préréglage des vannes.

Une fois les vannes d’équilibrage sélectionnées, un professionnel doit les installer sur les colonnes adéquates et assurer les derniers réglages.

La maintenance pour assurer la performance d’un réseau

Pour assurer la performance d’un réseau de chauffage, vous devez éviter son embouage. Cela va dépendre :

  • de la qualité de l’eau ;
  • de la gestion de l’air et de la boue ;
  • des équipements (tuyauterie adhérente à l’oxygène, typologie des vannes…).

Si votre réseau est emboué, il faudra réaliser son désembouage. Cette action, à réaliser régulièrement, vous permettra d’optimiser la performance de votre réseau.

À savoir, il est possible de réduire les risques d’embouage. Pour cela, vous devez :

  • installer un filtre à boue ;
  • traiter le calcaire ;
  • poser un dégazeur.

Les avantages d’un bon équilibrage et d’une maintenance qualitative

Si votre réseau dispose de vannes d’équilibrage adéquates et que sa maintenance est régulièrement assurée, vous bénéficierez d’une meilleure répartition de la chaleur, et ce, dans tout le bâtiment. La température sera adaptée aux besoins en chauffage des résidents. Résultat ? Vous profitez d’une baisse des charges énergétiques !

L’équilibrage réduit la consommation énergétique (et évite les sur-débits) et l’impact environnemental.

Pour optimiser la consommation énergétique d’un réseau de chauffage, sélectionnez l’équipement le plus adapté à vos objectifs. Besoin d’aide ? Vous pouvez compter sur les spécialistes d’Aalberts HFC pour identifier le bon équipement et l’installer sur le réseau de chauffage de votre bâtiment.

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *