Raccordement

Multicouche : quelles normes ? Quels essais ?

essais et normes du multicouche

Même si les tubes multicouche ne sont pas encore autant utilisés en France que dans les autres pays européens, il s’agit de produits de qualité, particulièrement fiables et très simples d’utilisation. Leur robustesse sur le long terme est notamment garantie par les réglementations strictes et par les nombreux tests dont ils font l’objet. Quelles sont les normes du multicouche ? À quels essais sont soumis les tubes ? On vous en dit plus sur le sujet.

Norme EN ISO 21003 : un véritable gage de résistance

Tous les systèmes de canalisations multicouche pour les installations d’eau chaude et d’eau froide à l’intérieur des bâtiments sont soumis à la norme EN ISO 21003. Norme qui définit les caractéristiques techniques, pour certaines pressions et températures, que doivent comporter les tubes en multicouche véhiculant de l’eau destinée à la consommation ou au chauffage.

Ces caractéristiques regroupent notamment la résistance mécanique et la résistance thermique de tout le système de canalisations multicouche. Mais ce n’est pas tout : en plus des tubes, la norme de produits de référence s’applique aux raccords multicouche, à leurs assemblages et aux assemblages les associant avec d’autres matières (plastique ou métal).

La conformité à cette norme est indispensable pour la commercialisation de tubes multicouche dans les pays de l’Union européenne. De plus, toutes les certifications nationales s’appuient, au minimum, sur les critères de la norme EN ISO 21003.

🔎 Plus d’informations sur la norme ISO 21003 🔍

Normes du multicouche : comment sont certifiés les tubes ?

Pour être authentifiés conformes à la norme EN ISO 21003, les systèmes de canalisations multicouche sont soumis à une batterie de tests. Il faudra alors une année pour tester uniquement les tubes multicouche, et 4 mois supplémentaires pour inclure les raccords à l’évaluation.

Ci-dessous, la liste des essais à effectuer afin d’obtenir la conformité à l’EN ISO 21003 :

Normes du multicouche Essais Méthode
ISO 17456 Résistance à la pression long terme 10 bars de pression sur 8760 h
ISO 17454 Résistance à la délamination (décohésion) Force de traction de minimum 15 N/cm
ISO 1167 Essai de pression interne 95 °C / 1000 h
EN ISO 3501 Essai d’arrachement 23 °C / 1 h
EN ISO 3503 Essai d’étanchéité, pression interne en flexion 20 °C / 1 h
EN 12293 Essai sous cycle thermique 5 000 cycles (15 min 20 °C et 15 min 95 °C) à 10 bar
EN 12295 Essai de pression cyclique 23 °C / 10 000 cycles (0,5 bar et 30 bar) – 30 cycles par min
EN 12294 Essai d’étanchéité sous vide 23 °C / -0,8 bars pendant 1 h
DVGW W534 12.14 Test de fuite avant sertissage (fonction fuite si non serti) 1 et 6,5 bar
Essais internes hors standard Effort d’insertion du tube 25 mm/min
Essais internes hors standard Conformité du sertissage Essai fonctionnel
ISO 1167 Essai de pression interne 95 °C / 22 h, 165 h et 1000 h
DVGW W534 12.11 Effort de traction maintenu tube/raccord à 20 °C et à 93 °C
DVGW W534 12.3 Résistance à la pression hydrostatique 25 bars à 20 °C et 15 bars à 93 °C pendant 48 h
DVGW W534 12.9 Flexion alternée sous pression 15 bars à 20 °C, 15 Hz
DVGW W534 12.10 Essai de fluage en pression interne 95 °C pendant 1 h et 1000 h

L’ensemble des essais sont réalisés selon le nouveau référentiel NF545 qui qualifie maintenant les systèmes de canalisation plastiques (multicouche, PEX et PB) au nom de leur traditionalisation en remplacement des avis techniques devenus obsolètes. Ce référentiel s’appuyant sur l’ensemble des normes européennes actuellement en vigueur.

La conformité aux normes du multicouche, et notamment à la norme EN ISO 21003, est une garantie incontestable de la qualité des tubes. Garantie renforcée grâce aux tests auxquels sont soumis les tubes et raccords. Par ailleurs, tout fabricant est dans l’obligation de certifier la qualité des matériaux vendus grâce à un organisme comme l’AFNOR. Autant d’étapes et de qualifications qui assurent la durabilité du multicouche, mais également sa robustesse. Pensez à l’intégrer à vos futures interventions !

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *