Actus

Fraude RGE : la lutte s’intensifie en 2020

lutte contre la fraude RGE

Le label RGE est un gage de compétence pour les installateurs aux yeux de leurs prospects et clients. Cependant, les fraudes et pratiques abusives se multiplient dans le secteur de la rénovation énergétique. Et ce, au détriment de l’image de l’installateur et de la confiance des Français. La solution pour lutter contre la fraude RGE ? Rénover le label à compter de 2020.

Fraude RGE : un plan d’attaque en 3 temps

La fraude RGE est en plein essor, et le nombre de plaintes pour travaux mal réalisés a explosé au cours de l’année passée. Si seulement 2 % des travaux sont jugés non-conformes lors des audits officiels, les plaintes ont augmenté de 20 % pour atteindre le nombre de 1 770 entre août 2018 et août 2019.

Pour endiguer ces fraudes, le Gouvernement et les professionnels du bâtiment souhaitent renforcer le label RGE dès le premier semestre 2020, en 3 temps. Pour commencer, les contrôles qualité des travaux sur chantier seront réalisés de manière aléatoire, à plus grande fréquence. Jusqu’alors, les contrôles étaient effectués sur un chantier au choix de l’installateur, tous les 4 ans.

Pour rappel, en 2019, le principal organisme certificateur, Qualibat, a réalisé plus de 14 000 audits. En 2020, ces chiffres devraient considérablement augmenter. En cas de non-conformité majeure ou de signalement, des contrôles supplémentaires seront mis en place.

Deuxième mesure : les particuliers pourront bénéficier de fiches pratiques leur permettant de vérifier la qualité du travail effectué. Enfin, une campagne de communication sera lancée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, pour prévenir les particuliers contre les abus du démarchage téléphonique ou du porte-à-porte. Le ministère de l’Économie envisage également d’interdire le démarchage téléphonique sur la rénovation énergétique.

Les artisans : des experts qui doivent rassurer

Selon une étude réalisée par Infopro Digital Études portant sur 800 propriétaires de maison individuelle, la rénovation énergétique est pilotée, dans 73 % des cas, par les artisans eux-mêmes. Ce sont des interlocuteurs privilégiés contactés 8 fois sur 10 grâce au bouche-à-oreille.

Pour les choisir, les particuliers focalisent principalement leur attention sur la réputation, la clarté du devis et le niveau de qualification. Le tarif proposé se positionne seulement à la 6e place.
Considérés comme des experts techniques, les artisans doivent également rassurer leurs clients. En effet, 32 % d’entre eux redoutent une arnaque et 28 % un manque de professionnalisme. En plus de l’expertise, les clients attendent, pour 27 % d’entre eux, des conseils sur les aides et pour 25 %, des conseils pour solliciter d’autres professionnels.

Véritable pilote de la rénovation énergétique, l’installateur doit donc être force de proposition pour renforcer la confiance de son client et ainsi contrer les impacts négatifs de la fraude RGE.

💪 Tous les conseils pour être un installateur performant 💪

Contrôles renforcés, campagne de communication, fiches pratiques… le label RGE va se consolider dès le premier semestre 2020 pour rétablir sa crédibilité. L’objectif de ce renforcement : permettre aux entreprises performantes d’être mieux identifiées tout en rétablissant la confiance des Français concernant la rénovation énergétique. Envie d’être certifié RGE et de faire rayonner votre expertise ? Téléchargez notre guide complet !

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *