Efficacité énergétique

Quand réaliser des rénovations énergétiques dans son logement ?

Quand prévoir un projet de rénovation énergétique ?

Les défaillances se multiplient, les réparations se révèlent onéreuses, les factures grimpent et le confort du logement se détériore… Il existe de nombreuses raisons de vouloir entreprendre des travaux dans un habitat. Mais pour optimiser les coûts, le mieux est encore d’avoir un projet de rénovation énergétique global comprenant l’isolation, le chauffage ou encore les ouvertures. CoExpert vous conseille sur les raisons et le meilleur moment pour réaliser des rénovations dans un logement.

Particuliers : pourquoi envisager un projet de rénovation ?

Pour remettre aux normes son habitation

Pour les particuliers, remettre son logement aux normes, c’est avant tout optimiser son environnement. Et l’État a d’ailleurs mis en place certains dispositifs d’aide à la rénovation, qui permettent d’alléger la facture d’un tel projet.

Les travaux éligibles concernent par exemple la lutte contre la pollution (émissions GES) et la réduction des dépenses énergétiques. Il existe aussi divers programmes destinés à soutenir l’amélioration, l’accessibilité et la rénovation.

Quels sont les dispositifs actuellement disponibles ?

  • L’éco-prêt à taux zéro : il est dédié aux propriétaires d’un logement construit avant 1990.
  • L’emprunt collectif : il s’adresse au syndic qui contracte le prêt. Le financement vient en complément des aides de l’ANAH et de MaPrimeRénov’.
  • Les aides à la rénovation des collectivités locales : elles concernent les communes, départements ou régions, et soutiennent des projets d’éco-rénovation, d’aménagement ou d’amélioration.
  • La prime énergie, aussi nommée CEE (Certificat d’Économie d’Énergie) : elle permet de financer une partie des travaux de rénovation énergétique.

📕 Minibook : Toutes les aides à la rénovation énergétique 2020 📕

Pour optimiser les performances de son logement

Autre possibilité pour les particuliers : choisir de se lancer dans un projet de rénovation énergétique pour trouver le bon équilibre entre confort et dépenses.

Ce peut être le cas si par exemple, les factures de chauffage deviennent trop élevées pour atteindre une température agréable dans une ou plusieurs pièces. C’est le signe d’un problème d’isolation ou d’un système de chauffe mal dimensionné.

Il faut alors remédier à ce problème pour optimiser les performances énergétiques du lieu. Et l’enjeu est double : réaliser des économies sur ses factures d’énergie, et diminuer son empreinte énergétique.

Pour améliorer son confort

Réaliser des travaux de rénovation énergétique est souvent une solution simple et durable pour améliorer sa qualité de vie.

Un logement dont la température peine à augmenter même en poussant au maximum les radiateurs, ou qui au contraire, est vite surchauffé, dénote une isolation défaillante ou un système de chauffage inadapté.

Pour en finir avec les dysfonctionnements récurrents

Il arrive parfois que les installations de votre logement, lorsqu’elles sont plus ou moins anciennes, ne fonctionnent plus aussi bien qu’avant. Pire : qu’elles tombent en panne régulièrement. Dans ce cas-là, il est souvent plus simple de prévoir des travaux de rénovation complète plutôt que de réparer.

Zoom sur les bailleurs sociaux et les collectivités locales ?

Les attentes des partenaires publics, qu’il s’agisse de performances ou de confort, entre autres, sont sensiblement les mêmes que celles des particuliers. À ceci près qu’ils doivent répondre en plus à des obligations vis-à-vis de l’État. Celles-ci se traduisent par un panel de normes et de réglementations mais aussi par des obligations.

Respecter un taux de rénovation par an

En effet, les bailleurs sociaux, qui optimisent leur parc immobilier pour créer de nouveaux investissements et assurer leur fonctionnement, doivent être transparents avec leurs organismes gestionnaires. Ils sont notamment dans l’obligation de respecter un certain taux de rénovation par an, au risque de voir disparaître leurs subventions.
Même processus pour les établissements publics (les écoles, par exemple) qui doivent suivre les réglementations en matière de rénovation.

Trouver des financements : l’enjeu

Trouver les financements nécessaires aux travaux d’aménagement reste toujours la problématique principale pour de nombreuses collectivités qui peinent à suivre les évolutions. C’est pourquoi l’État choisit de les soutenir avec un accompagnement financier : le plan de relance.

Particuliers, collectivités territoriales, bailleurs sociaux… la recherche du confort est l’affaire de tous. Mais il ne faut pas oublier un élément-clé : les finances ! C’est souvent ce critère qui détermine la nature et l’ampleur des projets de rénovation. Isoler ses fenêtres en profitant du coup de pouce de l’État, plutôt que de changer de chauffage, n’est peut-être pas l’option la plus pertinente. Il est préférable d’étudier toutes les possibilités et de choisir les rénovations énergétiques à mener en fonction des résultats attendus.

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *