Efficacité énergétique

[Infographie] Qui sont les Français qui font réaliser des travaux de rénovation ?

travaux de rénovation énergétique

Soutenus par les pouvoirs publics au travers de multiples aides, les travaux de rénovation – et particulièrement les travaux de rénovation énergétique – ont la cote en France. Mais qui sont les foyers qui les déploient en majorité ? Qu’est-ce que cela implique pour votre activité d’installateur ? Réponse en infographie.

2020_COMAP_Infographie_Renovation_francais

À chacun son mode de rénovation

C’est un fait : chaque typologie de rénovation a des enjeux propres et des origines différentes. Ainsi, en France, on compte :

  • Les travaux de rénovation au fil de l’eau. Ils concernent 42 % des ménages vivant en maison individuelle, et intègrent rarement une dimension énergétique. Leur but : assurer l’entretien et l’amélioration du logement.
  • L’entretien courant. Il concerne 24 % des ménages vivant en maison individuelle, majoritairement de plus de 65 ans, vivant dans une habitation ancienne.
  • La rénovation soutenue par les aides. Elle est initiée par 16 % des ménages vivant en maison individuelle, souvent plus informés des enjeux de réduction de facture. Cette dynamique est majoritairement amorcée par le remplacement d’un appareil défectueux ouvrant droit à des aides pour des travaux de performance énergétique.
  • La rénovation à visée économique. Elle concerne 11 % des ménages vivant en maison individuelle, majoritairement aisés et installés depuis peu. Plus informés des enjeux de réduction de leur facture énergétique, ces foyers sont également plus sensibles à la cause environnementale que la moyenne.
  • La rénovation complète. De plus grande ambition que les autres, elle touche 6 % des ménages vivant en maison individuelle. Il s’agit avant tout de logements de grande taille, en zone rurale, dont les propriétaires se sont installés récemment. L’objectif est alors d’engager des travaux de rénovation énergétique de grande échelle pour restaurer intégralement le bien.

Travaux de rénovation énergétique : quel rôle pour les installateurs ?

Chaque type de rénovation mentionné soulève des enjeux différents de votre côté. Les travaux de rénovation au fil de l’eau, par exemple, sont réalisés par des foyers peu sensibilisés aux causes environnementales. Vous aurez alors un rôle de sensibilisation dans ce cadre, afin d’aider les ménages à améliorer leur performance énergétique et à réduire leur facture en optant pour des rénovations plus « vertes » et durables.

Autre cas de figure, lors d’une rénovation soutenue par des aides gouvernementales, votre casquette de conseiller sera également de rigueur. Vous pourrez ainsi informer les ménages se lançant dans la démarche que d’autres dispositifs d’aides existent, et qu’ils peuvent en bénéficier pour réaliser des travaux supplémentaires – et donc parfaire leur rénovation énergétique.

Enfin, dans le cadre d’une opération de rénovation complète du logement, tout l’enjeu sera d’encourager les foyers à opter pour les installations les moins énergivores dans l’ensemble de l’habitation. Cette sensibilisation active leur permettra de gravir les dernières marches de la performance énergétique et de réaliser, ainsi, de belles économies.

En tant qu’installateur, vous avez un rôle important à jouer dans l’accompagnement de vos clients dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Votre objectif : œuvrer en faveur du développement durable en leur recommandant des installations peu énergivores et des solutions de financement. Mais pour relever ce défi, encore faut-il disposer de toutes les connaissances en la matière. CoExpert a conçu une synthèse des aides à la rénovation pour vous y aider. Téléchargez-la en cliquant sur le bouton ci-après !