Gestion d'entreprise

[Infographie] BTP : la santé des artisans en déclin en 2017

santé des professionnels du BTP

Le métier d’artisan, et celui d’installateur en particulier, n’est pas une « promenade de santé ». C’est ce que prouve la 4e édition du Baromètre Arti santé BTP, au sujet des conditions de travail et de la santé des professionnels du BTP. Une édition 2017 que les équipes CoExpert vous proposent de découvrir dans ses grandes lignes dans une infographie !

Plus de travail et moins de congés

Le premier constat notable lors de la lecture du Baromètre Arti santé 2017 est que les plages de travail s’allongent pour de nombreux installateurs. Parmi les interrogés, plus d’un sur deux atteste travailler le week-end. 45 % disent le faire régulièrement, et 10 % systématiquement. Plus frappant encore : la part d’artisans travaillant 5 jours par semaine (39 %) est plus faible que ceux travaillant 6 jours sur 7 (52 %) !

En parallèle de ces semaines à rallonge, les artisans réduisent la durée de leurs congés. Près d’un tiers des interrogés affirment ainsi prendre 2 semaines de vacances maximum chaque année, contre 5 semaines pour la plupart des salariés du secteur privé. Un rythme qui a des conséquences sur la santé des professionnels du BTP.

◇ Le compte pénibilité bientôt simplifié ? ◇

Fatigue physique et morale : la santé professionnels du BTP en déclin

Travail exigeant physiquement pour 76 % des artisans, mentalement pour 87 % d’entre eux : la santé des professionnels du BTP est en déclin. Pour preuve, seuls 61 % se déclarent en bonne santé en 2017, contre 71 % en 2016.

Parmi les principaux maux physiques qui touchent les artisans, on retrouve :

  • des accidents du travail survenus dans les 5 ans (15 %) ;
  • des problèmes de vue (20 %) ;
  • une fatigue importante et des troubles du sommeil (52 %) ;
  • des douleurs musculaires et articulaires (68 %).

Troubles qui s’étendent également à la sphère psychologique, avec notamment de la nervosité, de l’irritabilité ou des angoisses (17 %). Mais aussi et surtout un important stress, à hauteur de 58 %.

◇ [Infographie] Comment assurer la sécurité sur les chantiers ? ◇

Le métier d’artisan évolue constamment et pousse les professionnels du BTP à redoubler d’efforts et de travail pour maintenir leur activité. Une situation qui a un impact évident sur leur santé physique et morale, mais qui ne suffit pas à entacher leur optimisme. En effet, en 2017, 50 % des interrogés se disent optimistes quant à l’activité de leur entreprise, contre 30 % en 2016.

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

WEBINAIRE

  • bloc-inscription-webinar-5.jpg

Un magazine proposé par

  • img_menu-v2-e1515663623388.png