Qualité de l’eau

Pourquoi vos clients ne doivent pas faire l’impasse sur l’entretien de leur adoucisseur

Entretien d'un adoucisseur d'eau : une étape essentielle

Par oubli, parce qu’ils n’ont pas le temps ou simplement parce qu’ils ne savent pas qui contacter, les particuliers font souvent l’impasse sur l’entretien de leur adoucisseur. Cette étape cruciale doit pourtant être réalisée en temps et en heure pour assurer la garantie de l’adoucisseur, valable 10 ans en moyenne ! Quand et comment bien entretenir son adoucisseur ? Quelles sont les modalités d’un contrat d’entretien ?

En quoi consiste l’entretien d’un adoucisseur ?

Vos clients ont choisi un adoucisseur adapté à leurs besoins. Pour qu’il reste en parfait état de fonctionnement, un entretien régulier est nécessaire.
L’entretien d’un adoucisseur s’effectue une fois par an et s’accompagne, dans l’idéal, d’une désinfection tous les six mois. L’entretien est une intervention de quarante-cinq minutes durant laquelle il est nécessaire de :

  • vérifier les réglages ;
  • changer le filtre ;
  • nettoyer la résine ;
  • vidanger et nettoyer le bac à sel ;
  • effectuer le contrôle hydraulique des cycles.

De son côté, le particulier n’a rien d’autre à prévoir que l’ajout de sel : le reste des consommables est compris dans l’intervention d’entretien. Le niveau de sel est à vérifier une fois par mois car sa consommation est variable d’un foyer à l’autre : elle dépend du volume d’eau consommé et du T.H. (titre hydrotimétrique ou dureté) de l’eau de la région. Pour un foyer de 4 personnes, il faut compter environ 100 à 125 kg de sel par an. Ce sel devra être stocké dans un endroit sec et hors gel.

🔎 Quel type de sel recommander à vos clients ?

Le sel EN 973 est plus raffiné. Il contient moins de sédiments et plus de principes actifs et ne pollue pas les résines.
Le sel que l’on trouve en grandes surfaces n’est pas spécifiquement conçu pour les adoucisseurs. Sans être incompatible, il reste moins efficace. Il encrasse la résine et participe à la réduction de la durée de vie globale de l’appareil.
À savoir ! La qualité du sel est un paramètre à prendre en compte surtout dans les zones géographiques où l’eau est très dure.

Quelles conditions pour un contrat d’entretien ?

Lors de l’installation d’un adoucisseur, il est intéressant pour le professionnel de faire une proposition d’entretien au client. Ce type de contrat présente deux avantages : il garantit au client de conserver une solution fiable et performante dans la durée, et il permet à l’installateur de garder un contact régulier avec son client.
Les conditions d’un contrat d’entretien sont :

  • un contrat de 1 à 3 ans renouvelable tacitement ;
  • un coût moyen de 140 € par an (de 90 à 400 €) comprenant le déplacement, la main d’œuvre et les pièces de rechange ;
  • une extension de garantie (prise en charge par la majorité des entreprises) ;
  • deux ans de garantie à l’installation puis renouvellement de la garantie d’un an supplémentaire à chaque entretien, et ce, jusqu’aux 10 ans de l’appareil.

💧Pourquoi recommander l’installation d’un adoucisseur d’eau à vos clients ?💧

Les conséquences d’un adoucisseur non entretenu

Sans entretien, le fonctionnement de l’adoucisseur se dégrade en quelques mois seulement. En cause : une saturation de la résine et le développement de bactéries. C’est notamment pour lutter contre ce développement bactérien que l’entretien comporte une phase de désinfection.

Dans un adoucisseur, la carte électronique et la résine sont garanties 10 ans. Sans un entretien réalisé régulièrement et dans les règles de l’art, cette garantie n’est pas applicable. Un adoucisseur non entretenu ou mal entretenu engendre :

  • une réduction de 25 % de la durée de vie de l’appareil ;
  • des pannes diverses ;
  • un risque d’infection de l’eau.

Le manque d’entretien peut aussi causer un mauvais réglage dans le temps, avec pour conséquences :

  • une eau trop douce, qui devient corrosive en attaquant réseaux et équipements ;
  • une eau trop dure, qui entartre les réseaux et les équipements. Ce dépôt de calcaire entraîne une surconsommation d’eau et d’énergie et une réduction du diamètre des canalisations qui écourte la durée de vie des installations.

Pour prolonger le bon fonctionnement d’un adoucisseur et obtenir une eau de qualité, il est nécessaire de réaliser un entretien adéquat en temps voulu. Lorsque l’installateur équipe un client d’un adoucisseur d’eau, c’est le moment idéal pour proposer un contrat d’entretien. Pour effectuer un entretien efficace et ne rien oublier, munissez-vous d’une checklist !

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *