Guide pratique

Quel diamètre nominal pour quelle application ?

application diamètre nominal

La notion de diamètre nominal au sens de la norme EN ISO 6708 est essentielle dans le cadre du dimensionnement des réseaux. Les équipes CoExpert reviennent sur les applications de ce diamètre nominal.

L’usage du diamètre nominal dans un réseau sanitaire

C’est le document technique unifié (DTU) 60.11 qui indique les règles de l’art en ce qui concerne le diamètre intérieur minimum à respecter pour raccorder des équipements sanitaires, et ce, en fonction du type d’appareil. Le tableau ci-dessous indique les débits minimaux (en l/s), ainsi que les diamètres intérieurs mini des canalisations d’alimentation pris individuellement.

diamètre nominal application*Source : extrait du DTU 60.11

Le saviez-vous ?
Le document technique unifié (DTU) précise les conditions techniques et contractuelles pour la bonne exécution des ouvrages. Les normes françaises (NF) DTU sont en grande partie rédigées par le Bureau de normalisation des techniques et équipements de la construction du bâtiment (BNTEC). Il s’agit de recommandations de bonnes pratiques. Le DTU n’étant pas un document édité par le Gouvernement, il n’est en effet pas assorti de sanction.

Le DTU 60.11 donne également une indication sur le diamètre minimum que doit avoir la canalisation principale d’un réseau sanitaire. C’est la somme des coefficients des appareils à connecter (voir tableau ci-dessous) qui détermine le diamètre minimal d’alimentation du groupe d’appareils. Dans le cas où cette somme est inférieure à 15, une lecture graphique permet à elle seule de déterminer ce diamètre. Au-delà, il convient de le calculer.

diamètre nominal coefficient appareils à connecter

graph-DN-coefficient

Exemple
coefficient appareils diamètre nominal
Détermination graphique du diamètre intérieur minimum de la canalisation eau froide : 18 mm (correspond par exemple à une canalisation en multicouche de diamètre extérieur 26 mm)
Détermination graphique du diamètre intérieur minimum de la canalisation eau chaude : 15 mm (correspond par exemple à une canalisation en multicouche de diamètre extérieur 20 mm)

Le rôle du diamètre nominal dans les réseaux de chauffage

Les diamètres nominaux utilisés dans le cadre du dimensionnement d’un réseau de chauffage sont déterminés par un calcul hydraulique. Celui-ci se décompose en quatre étapes.
D’abord, il s’agit de calculer les déperditions de chaleur dans la pièce. Cela permet de définir la puissance optimale du radiateur pour chaque pièce.
Ensuite, il faut définir le delta T en fonction de la température de l’eau en entrée et en sortie de radiateur
Ces deux données (puissance et dela T) permettent de choisir le type de radiateur le plus adapté à chaque besoin et de calculer le débit d’alimentation nécessaire.
Enfin, arrive le moment de définir le DN du tube. Pour ce faire, grâce au débit et à la vitesse du fluide dans le réseau*, on peut calculer le diamètre intérieur minimum (donc le DN) nécessaire pour délivrer le bon débit.

Le saviez-vous ?
En règle générale, la vitesse de circulation du fluide pour déterminer le diamètre d’une canalisation se situe aux alentours de 1 m/s.

Comprendre le réglage des débits dans une installation de chauffage

Le diamètre nominal est donc une mesure qui a toute son importance dans le quotidien d’un installateur. Connaître le diamètre nominal de ses tubes, c’est l’assurance d’effectuer des calculs hydrauliques précis et de garantir les bonnes performances hydrauliques de ses installations.

Source de l’image à la Une : Pixabay (Dyanap)

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *