Gestion d'entreprise

Comment bien recruter un apprenti dans le BTP ?

recruter un apprenti dans le BTP

Selon la CAPEB, les apprentis sont formés à 84 % par les entreprises artisanales. Et si les chiffres sont si importants, c’est parce que recruter un apprenti est l’opportunité de transmettre son savoir-faire et ses méthodes de travail, de disposer de nombreuses aides à l’embauche et de préparer un futur recrutement avec un collaborateur opérationnel et autonome. Focus sur les principales étapes à suivre pour bien recruter un apprenti.

Créer une fiche de poste adéquate

Recruter un apprenti, c’est déboucher sur une collaboration qui durera d’un à trois ans. Le choix est donc crucial pour votre société. Pour ne pas vous tromper, la première étape est de créer un profil de poste qui va valoriser votre métier.

Pour qu’elles correspondent à une formation reconnue, les activités de l’apprenti seront définies en consultant un Centre de formation des apprentis (CFA) et la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) pour une activité artisanale, ou la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) pour une activité commerciale. Dans cette fiche de poste, on retrouvera : l’intitulé du poste, la description des activités, les compétences requises, le niveau de qualification, le lieu d’exécution du contrat et vos coordonnées.

🔎 Professionnalisation, apprentissage : quelles différences ? 🔍

Diffuser son annonce

La date de recrutement d’un apprenti doit coïncider avec les dates de formation des CFA. Comme la formation commence début septembre, le recrutement peut être réalisé entre juin et novembre.

Pour diffuser votre annonce, vous pouvez utiliser plusieurs canaux : votre site Internet, le site du Pôle Emploi ou encore les réseaux du CFA. Vous pouvez aussi faire connaître votre offre d’apprentissage en participant à des forums de recrutement ou des salons de l’emploi dans votre région.

Faire passer les entretiens pour recruter un apprenti

Pour pallier le manque d’expérience du candidat, laissez une place importante au dialogue pour détecter son niveau de motivation et ses principaux traits de personnalité (curiosité, capacité d’adaptation, motivation, etc.). Pendant cet entretien, vous devrez également impliquer le futur maître de stage. Si celui-ci n’est pas disponible, il est conseillé de faire participer celles et ceux qui participeront à sa formation.

Pendant cette entrevue, vous pouvez, sur la fiche de poste, échanger sur les missions concrètes qui seront à réaliser et décrire une journée-type de travail avec les règles à respecter. Mais n’hésitez pas à poser aussi des questions sur les expériences professionnelles et étudiantes du candidat pour détendre l’atmosphère : le futur apprenti est souvent intimidé par ce premier pas dans le monde de l’entreprise ! Votre objectif : lui donner l’envie de vous rejoindre.

✍️ [Bande dessinée] Un drôle de recrutement ✍️

Réaliser la déclaration d’engagement

Une fois que vous avez trouvé le candidat qui répond à vos attentes, vous devez remplir le formulaire d’engagement fourni par votre CMA ou CCI. Ce formulaire précise que votre entreprise entend recruter un apprenti et fournit un encadrement matériel (équipements et locaux) et humain (maître d’apprentissage confirmé) pendant son déroulement.

Signer et enregistrer le contrat

Le contrat d’apprentissage, correspondant au formulaire CERFA FA13, doit être établi en 3 exemplaires originaux. Une fois signés par l’employeur et l’apprenti (ou son représentant légal s’il est mineur), l’entreprise doit enregistrer les contrats d’apprentissage auprès de la CMA avant son début ou dans les 5 jours ouvrables qui suivent. La CMA dispose alors d’un délai de 15 jours pour enregistrer le contrat.

Après cela, l’employeur doit déclarer l’embauche de l’apprenti, comme toute embauche de droit commun. Pendant les 2 premiers mois, les 2 parties peuvent rompre librement le contrat.

Même s’il est assez simple de recruter un apprenti, la procédure demande une réelle implication en temps et en énergie. Pour que l’apprentissage soit gagnant-gagnant, assurez-vous de la motivation du candidat et de la compatibilité de son caractère avec celui de son tuteur. Pour en savoir davantage sur les conditions de financement de l’embauche d’un apprenti, consultez notre infographie sur le sujet !

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

FORMATION

  • bloc-webinaire-CSH.jpg

Un magazine proposé par

  • img_menu-v2-e1515663623388.png