Guide pratique Raccordement et distribution

Quels sont les avantages de la BAO pour les tubes PER ?

les avantages de la BAO pour les tubes PER

Il est important de limiter l’entrée d’oxygène dans les réseaux afin de limiter les oxydations et le développement des boues. La BAO, ou barrière anti-oxygène, a de nombreux avantages pour des réseaux de tubes en matière plastique et particulièrement pour le PER. Explications.

Tout savoir sur le PER pour un usage optimal

Les facteurs qui favorisent le développement des boues

L’embouage survient souvent dans les réseaux bouclés, et particulièrement les réseaux de chauffage. Le développement de boues est favorisé par différents facteurs :

  • La propreté
    • L’eau du réseau n’était peut-être pas très propre d’origine. Le réseau a pu être alimenté par de l’eau de chantier par exemple.
    • Le réseau n’était pas très propre. Une fois le chantier fini, des impuretés (saletés, résidus de copeaux métalliques…) peuvent être présents dans les tubes.
  • La présence d’air dans les réseaux
    • Le réseau n’a pas été rempli avec les précautions d’usage (dégazage de toutes les branches par exemple), une accumulation d’air se diffuse alors.
    • Il y a une entrée d’air par un raccord. Une ou plusieurs petites fuites provoquent une entrée d’air…
    • Un purgeur automatique est défaillant et aspire de l’air, par exemple au niveau d’un radiateur, d’une colonne, d’un ensemble de collecteurs…
  • La basse température
    • L’eau dans un réseau à basse température varie entre 30 et 50°C, une plage de température qui favorise le développement d’algues et de bactéries dans les réseaux.
  • Les composantes chimiques de l’eau
    • Le pH de l’eau des réseaux d’eau sanitaire et de chauffage se situe dans une zone propice au développement de bactéries ou d’algues.
  • La surcharge en produit antigel
    • L’insertion de trop grandes quantités de produit antigel (présence de glycol) peut servir de réserve d’alimentation aux bactéries présentes dans le réseau.

Nettoyage d’une installation de chauffage : intérêt et mise en pratique ◆

La BAO contre l’oxygène

La présence d’air est l’un des facteurs majeurs du développement de boues dans les réseaux : c’est ce facteur que l’on combat avec la BAO. Le PER est un matériau perméable à l’oxygène. Il est donc susceptible, sur toute sa longueur, de faire migrer de l’oxygène de l’extérieur vers l’intérieur du réseau et ainsi de favoriser et d’entretenir le développement d’algues et autres substances. Cela peut même aboutir à un embouage accéléré si tous les facteurs ne sont pas orientés dans la bonne direction.

La BAO est un film en EVOH imperméable à l’oxygène, rapporté soit en face extérieure du tube pour les tubes 3 couches, soit entre 2 couches pour les tubes 5 couches. Ce dispositif rend l’ensemble totalement étanche à l’oxygène. Il permet d’éliminer une des causes de l’embouage en évitant l’admission d’oxygène sur toute la longueur.

Éviter l’embouage des réseaux : quels matériaux choisir ? ◆

Quelques bonnes pratiques

Utiliser des tubes PER dotés d’une barrière anti-oxygène est un premier moyen de garantir la pérennité d’un réseau. Toutefois, pour plus d’efficacité, il est nécessaire d’adopter des comportements vertueux :

  • remplir le réseau avec de l’eau “propre” ;
  • utiliser de l’eau un peu adoucie, au besoin (environ 20 °C) ;
  • procéder à un rinçage minutieux du réseau avant la mise en eau : prévoir deux voire trois rinçages pour que l’intérieur du réseau soit parfaitement propre ;
  • remplir le réseau soigneusement, de façon à chasser l’air de toutes les branches avec des purgeurs ouverts pour ne pas avoir de rétention d’air qui pourrait se répandre par la suite ;
  • lors de l’usage éventuel de produits de traitement, respecter les dosages.

Choisir un matériau pourvu d’une couche de BAO doit venir en complément de tout cela. C’est une sécurité complémentaire.

Que faire sur l’installation en elle-même :

  • Mettre en place un dispositif physique : installer un pot à boue destiné à récupérer les impuretés (en général sur le retour avant la pompe). On en fait parfois l’économie mais ce n’est pas une bonne économie !
  • Vidanger le pot à boue régulièrement.
  • Il est intéressant d’en profiter pour vérifier l’eau qui sort.

Avec un bon entretien du réseau et une BAO, on éloigne le danger d’embouage et de ses effets néfastes (obstruction des canalisations et systèmes, corrosion accélérée, dégradation des performances thermiques et énergétiques).