Gérer mon entreprise

Retour sur les premières Journées de la sécurité routière au travail

sécurité routière au travail

Du 9 au 12 mai dernier, se sont tenues les premières Journées de la sécurité routière au travail. La sécurité est un enjeu de taille dans le secteur du bâtiment, souvent associée à l’exercice du métier sur les chantiers. Mais les trajets pour se rendre sur son lieu de travail peuvent aussi être sources de risques et doivent donc être sécurisés.

Sensibiliser au risque routier professionnel

Les Journées de la sécurité routière au travail se sont déroulées dans le cadre de la Semaine mondiale des Nations Unies pour la Sécurité routière. Elles avaient pour objectif de sensibiliser le monde du travail au risque routier professionnel.

Grandes entreprises, PME, collectivités, startups… toutes les entreprises étaient concernées. Dirigeants, chefs d’organismes publics et DRH pouvaient organiser des animations autour de la prévention routière sur leur lieu de travail.

Pour les aider, le site entreprises.routeplussure.fr proposait du contenu à télécharger en ligne : une boîte à outils contenant un kit de communication (affiches, flyers…) et des supports audiovisuels (films, spots radio, quiz…) notamment.

Au programme, révision du code de la route, épreuve de tests sur la conduite, simulation de conduite… Les entreprises participantes étaient invitées à partager leurs expériences à travers le hashtag #SécuritéRoutièreAuTravail sur les réseaux sociaux et le site de l’événement.

↓ Un véhicule bien rangé est un gage de sécurité. Téléchargez la checklist CoExpert

Les entreprises françaises peu impliquées dans la sécurité routière

La Sécurité Routière, à l’origine de cette initiative, est partie du constat que les entreprises sont peu impliquées dans la lutte contre les accidents de la route professionnels. D’après une étude de l’assureur MMA, 80 % des petites et moyennes entreprises ne mettent aucune politique de sécurité routière en place. Pourtant, un tiers des salariés français effectuent des trajets véhiculés quotidiennement.

La conduite dans le cadre du travail, sur des chantiers ou à l’extérieur, implique le respect du code de la route tout en répondant à des exigences professionnelles, telles que vérifier la sécurisation d’un véhicule, arriver à l’heure sur un lieu d’intervention, répondre au téléphone à des clients, gérer travail physique et fatigue…

✭ [Infographie] Comment assurer la sécurité sur les chantiers ? ✭

Sécurité routière au travail et législation

Lorsqu’un employé est impliqué dans un accident de la route, qu’il en soit à l’origine ou la victime, la responsabilité de l’employeur peut être engagée. Effectivement, le code du travail oblige les entreprises à assurer la sécurité de leurs salariés et à prévenir les risques professionnels.

À cet effet, tous les dangers pour la santé et la sécurité du personnel de votre entreprise de plomberie-chauffage doivent être consignés dans le document unique d’évaluation des risques. Des mesures de prévention doivent être préconisées pour chaque situation dangereuse.

La future norme ISO 45 001 pour le management de la santé et de la sécurité au travail sera mise au point courant 2017. Avec pour objectif la réduction des risques, elle inclura la sécurité routière au travail.

En 2013, différentes institutions, dont l’OPPBTP, ont signé une charte de partenariat de sécurité routière pour 4 ans. La création de Journées de la sécurité routière au travail pourrait encourager les entreprises du bâtiment à aller plus loin dans la sensibilisation de leurs collaborateurs aux dangers de la route.

Source de l’image à la Une : Flickr (Aaron Roberts)

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *