Innovation

Plafond chauffant rafraîchissant par géocooling : une solution efficace et peu énergivore

dossier rénovations été plafond chauffant rafraîchissant

L’été arrive. La hausse des températures fait germer dans l’esprit de vos clients et prospects l’idée de climatisation. Pourtant, des solutions moins énergivores existent. C’est notamment le cas du rafraîchissement, qui consiste à abaisser la température d’un bâtiment pour qu’il procure cette sensation de fraîcheur appréciée l’été dans les maisons anciennes. La solution idéale pour rester au frais cet été ? Le plafond rafraîchissant, alimenté par un système de géocooling. Zoom sur cette alternative à la climatisation, à la fois économe et écologique !

Climatisation, rafraîchissement : quelles différences ?

Les avantages du plafond chauffant rafraîchissant

Le plafond chauffant rafraîchissant présente les mêmes avantages que le plancher chauffant rafraîchissant, sans l’inconvénient de l’inertie. Panorama de ses atouts :

  • Très esthétique, il dissimule l’émetteur : plus la peine d’installer des radiateurs ou une climatisation qui prennent de la place et qui peuvent être visuellement désagréables !
  • Essentiellement radiant, il garantit une bonne émission vers le bas et offre une chaleur diffuse et confortable, ce qui évite les zones chaudes ou froides.
  • Il fonctionne à très basse température, permettant de réaliser des économies d’énergie – et d’argent – significatives.
  • Plus réactif qu’un plancher chauffant rafraîchissant, le système réagit très vite aux variations de température pour apporter le niveau de confort thermique souhaité.

⟡ Rappel : Le plafond chauffant rafraîchissant : un émetteur intégré qui combine confort et réactivité

Un rafraîchissement garanti par le géocooling

Autre avantage de ce type d’émetteur : il permet de faire du rafraîchissement l’été sans passer par une pompe à chaleur (PAC) réversible. La PAC est typiquement associée au plancher chauffant rafraîchissant en mode chauffage, mais est fortement pénalisée par la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) lorsqu’elle est utilisée en mode froid.

Le rafraîchissement peut en effet être assuré grâce au géocooling :

  • un réseau de tubes au sein desquels circule de l’eau, à une température de 18 à 20 °C environ, est intégré dans les fondations du bâtiment ;
  • l’eau ainsi rafraîchie circule dans les pièces équipées d’un plafond chauffant rafraîchissant, qui retrouvent un confort d’été agréable aux moments les plus chauds de la journée, grâce à un écart de température important avec l’extérieur.

Pour garantir l’efficacité de ce système de rafraîchissement, il est nécessaire d’installer des émetteurs sur une surface la plus grande possible. C’est justement le cas du plafond chauffant rafraîchissant, car tout le plafond est utilisé.

Une faible inertie est également indispensable : elle est assurée par l’intégration du dispositif au système de plafond suspendu, utilisant des plaques de plâtre, par opposition au plancher chauffant rafraîchissant, généralement recouvert d’une dalle épaisse en béton. La consommation énergétique et le coût sont minimes puisque le procédé de géocooling nécessite simplement une pompe pour faire circuler l’eau.

Le procédé de géocooling représente une solution intéressante pour les constructions RT 2012, très économes en énergie et faciles à chauffer l’hiver, mais difficiles à rafraîchir l’été, une fois que la chaleur est rentrée.