Innovation

Le plafond chauffant rafraîchissant : un émetteur intégré qui combine confort et réactivité

plafond chauffant rafraîchissant

Le plancher chauffant rafraîchissant basse température (PCBT) fait partie des émetteurs qui connaissent un véritable engouement depuis quelques années. Et pour cause, il est doté de nombreux avantages : gain de place, esthétisme, chaleur douce et homogène… Il est particulièrement apprécié pour son confort. Toutefois, il présente un inconvénient : son inertie. Pour y remédier, des solutions existent, notamment le plafond chauffant rafraîchissant. Explications.

Le plancher chauffant, un système de chauffage plébiscité par les Français

Le plancher chauffant rafraîchissant s’est beaucoup démocratisé au cours des dernières années, équipant une maison neuve sur deux en 2015 selon Cochebat, le Syndicat national des fabricants de composants et de systèmes intégrés de chauffage, rafraîchissement et sanitaires. Pas de surprise face à cet essor, car ses avantages sont nombreux :

  • Un grand choix de revêtements compatibles : principalement les carrelages et céramiques collés ou scellés, certains parquets et moquettes (sous réserve qu’ils ne soient pas trop « isolants »).
  • Une esthétique indiscutable, car l’émetteur est totalement invisible : le réseau de tubes est dissimulé dans la dalle.
  • Une chaleur diffuse et confortable.
  • Des économies d’énergies significatives et prouvées : pour une température d’air ambiant à 18 °C, le rayonnement de ces systèmes donne un confort identique à celui d’autres systèmes de chauffage – radiateurs notamment – pour lesquels il faut chauffer l’air ambiant à 20 °C. (À noter: l’abaissement de la température d’1 °C permet 7 % d’économies d’énergie selon l’Ademe).
  • La compatibilité avec toutes les sources d’énergie. Les générateurs basse température sont naturellement compatibles avec les planchers chauffants.

Le plancher chauffant souffre toutefois d’un inconvénient non négligeable : son inertie. Son temps de réaction est assez long, quand il y a des variations de température à l’extérieur et/ou des apports de chaleur gratuits. Cela peut être particulièrement problématique dans les maisons RT 2012, qui sont généralement orientées plein sud et très bien isolées, et où les habitants peuvent donc vite avoir trop chaud, faute de possibilité de réaction rapide. Le plafond chauffant apparaît alors comme une alternative intéressante, combinant tous les avantages du plancher chauffant dans un système bien plus réactif.

⟡ À lire sur la même thématique : Pourquoi réguler un plancher chauffant ? ⟡

Le plafond chauffant rafraîchissant pour un meilleur confort thermique

Tout comme le plancher chauffant rafraîchissant, le plafond chauffant rafraîchissant est réparti sur la totalité de la surface du bâtiment – les meubles en moins ! Invisible, uniforme et intégré au bâti, il permet de gagner lui aussi 7 % de surface habitable. Il a plusieurs avantages :

  • Il est lié à un mode constructif qui mobilise beaucoup moins de masse qu’un plancher chauffant, occupant seulement 13 millimètres de plâtre contre 10 cm de béton pour le plancher. Ceci a un impact direct sur sa réactivité : quelques minutes seulement contre environ 1 heure pour le plancher chauffant.
  • Le système du plafond fonctionne à très basse température. L’eau est à moins de 30 °C, contre environ 40 °C pour un plancher chauffant. Le rayonnement est donc encore favorisé.
  • L’émission de chaleur vers le bas est uniforme et essentiellement radiante, générant peu de mouvements d’air, le gage d’un confort optimal.
  • Le générateur naturel pour tout système de plafond chauffant rafraîchissant est la pompe à chaleur, qu’il fait fonctionner dans sa zone d’efficacité optimum. Cela permet d’atteindre d’excellents coefficients de performance, situés entre 6 et 7.
  • Enfin, il libère totalement l’espace et ne compromet pas les souhaits futurs de changement de décoration, notamment des revêtements de sol.

À lire sur la même thématique : Climatisation, rafraîchissement : quelles différences ? ⟡

Si plancher et plafond chauffants partagent de nombreux bénéfices, ce dernier à une faible inertie, ce qui lui confère une efficacité et un confort accrus. Ce type d’installation est également intéressant dans le cadre du rafraîchissement : certains systèmes de plafond chauffant peuvent être couplés à des solutions de géothermie douce, pour faire du rafraîchissement l’été sans avoir à passer par une pompe à chaleur. La surchauffe étant le point le plus délicat des nouvelles constructions RT2012, c’est une excellente manière d’assurer un meilleur confort, sans surconsommation énergétique et à moindre coût.

Source de l’image à la Une : Fotolia (smspy)