Innovation

Objets connectés et chauffage : état des lieux

Objets connectés et chauffage : état des lieux

La domotique, appliquée au chauffage, permet d’automatiser et de réguler la température du logement. Ces dernières années, avec le développement des objets connectés, elle prend une nouvelle dimension. Alors que le contrôle et la programmation du chauffage se faisait jusqu’alors sur place et de façon globale, il peut maintenant également être géré à distance et par zone ! Cependant, les objets connectés sont encore souvent perçus comme des gadgets. Il est donc indispensable pour le consommateur que leur utilité soit réelle et avérée.

Les objets connectés, une réelle utilité

Améliorer le confort des habitants…

Les objets connectés utilisés pour réguler le chauffage, sont loin d’être des gadgets. Ils permettent aux utilisateurs de maîtriser leur solution de chauffage en pilotant leurs appareils depuis leur smartphone ou leur tablette. Ils répondent en cela à un changement de comportement des consommateurs : de plus en plus, ces derniers souhaitent pouvoir gérer l’ambiance thermique de leur logement à distance pour en améliorer le confort. Par exemple, mettre en route le chauffage de la salle de bains pour que la température soit idéale au moment de baigner les enfants ou encore ajuster la température des pièces de vie qu’ils auront oublié de baisser avant de quitter leur domicile. Grâce aux applications domotiques pilotant des thermostats ou des têtes thermostatiques à distance, ils pourront le faire depuis la voiture, le bureau et même depuis l’étranger !

…en leur faisant faire des économies d’énergie

La gestion du chauffage et des niveaux de température de chaque pièce permet aussi de mieux maîtriser sa consommation, et donc de réaliser des économies d’énergie. Nest estime que l’on peut espérer entre 13 et 31 % d’économie grâce aux objets connectés dédiés au chauffage. En parallèle, les objets connectés permettent d’améliorer considérablement l’efficacité énergétique des bâtiments et donc de réduire son impact sur l’environnement.

La gestion centralisée du chauffage non connectée

De nombreuses installations sont pilotées à l’échelle de la maison. La plupart du temps, un thermostat central programmable non connecté contrôle la température du foyer. Des plages horaires sont programmées et une température d’ambiance leur est affectée. Le thermostat central « enclenchera » le chauffage à l’heure dite. Le thermostat n’est alors pas connecté à une application tablette ou smartphone. On ne peut donc pas le piloter depuis l’extérieur de la maison.

Pour rendre ces systèmes contrôlables à distance, de nombreuses entreprises se sont lancées dans l’Internet des objets (Iot, Internet of Things en anglais) et proposent des box. Cependant, il existe plusieurs acteurs et solutions sur le marché qui requièrent parfois une certaine maîtrise technique.

Les solutions connectées de chauffage

Les thermostats connectés

Les « pure players » du métier, comme Nest ou Netamo proposent d’installer chez soi un simple thermostat connecté. L’utilisateur détermine d’abord une température générale et commune à toutes les pièces, puis avec un ordinateur, une tablette ou un smartphone, il pourra programmer ou enclencher son chauffage quand il le souhaite et à distance.

La régulation « pièce à pièce »

Ce sont essentiellement des industriels du chauffage (Toshiba, Honeywell, Danfoss et très prochainement COMAP) qui se positionnent sur la régulation « pièce à pièce », ou par zone. Ce type de régulation s’obtient en installant un ensemble composé d’un thermostat et de têtes thermostatiques, voire un plancher chauffant avec régulateur connecté. L’application mobile de gestion, couplée à cette solution, propose une cartographie du chauffage du foyer. Grâce à cette interface unique, l’utilisateur peut piloter individuellement les différentes têtes thermostatiques. En fonctionnant en « pièce à pièce », le thermostat connecté permet une gestion individuelle (la pièce), mais aussi globale (la maison), du chauffage. Ce dispositif permet d’optimiser le bilan énergétique du logement de façon conséquente.

Le Smart-home

Le concept du smart-home va encore plus loin que la gestion centralisée et connectée des solutions de chauffage. Il créé une synergie entre tous les appareils connectés permettant de les contrôler à partir d’un smartphone, tablette ou ordinateur l’ensemble de la maison.. Tous les secteurs sont concernés : la sécurité, les volets roulants, la lumière… Ces solutions ne communiquent pas encore parfaitement entre elles, mais nombreux sont les acteurs qui tentent de développer des solutions ouvertes et/ou globales pour tirer leurs épingles du jeu.

Le contrôle du chauffage par le biais d’objets connectés est en plein essor. Les industriels du chauffage comme les pures players proposent de plus en plus de solutions de ce type. Cependant, il est primordial de proposer au consommateur, l’offre la plus adaptée à ses besoins. Solution globale, « pièce à pièce » ou type smart-home, l’installateur peut jouer un important rôle de conseil !

Source de l’image à la Une : Fotolia (bakhtiarzein)