Gérer mon entreprise Règlementation

[Infographie] Comment financer l’embauche d’un apprenti ?

Comment financer l'embauche d'un apprenti ?

L’embauche d’un apprenti – qu’il s’agisse d’une première démarche ou qu’on soit rodé à l’exercice -, c’est toujours un moment important dans une entreprise. Particulièrement dans les petites structures, la question de la rémunération se pose rapidement. « Un apprenti, ça coûte cher. » Voilà un lieu commun bien difficile à confirmer. C’est pourquoi les CoExperts ont réalisé cette infographie. L’objectif : mettre fin au cliché qui voudrait que l’intégration d’un apprenti dans une entreprise est très coûteuse, en listant l’ensemble des aides financières et exonérations auxquelles elle peut prétendre.

Infographie - Comment financer l'embauche d'un apprenti ?

Quels avantages au recrutement d’un apprenti ?

  • Recruter un collaborateur formé aux besoins spécifiques de votre métier.
  • Le fidéliser dès le début de sa carrière.
  • Bénéficier d’aides de l’état.
  • Utiliser au mieux votre taxe d’apprentissage.

Quel salaire pour mon apprenti ?

Moins de 18 ans 18 à 21 ans 21 ans et plus
1re année 25 % du SMIC
366,65 €
41 % du SMIC
601,31 €
53% du SMIC
777,31 €
2e année 542,65 € 49 % du SMIC
718,64 €
61% du SMIC
894,64 €
3e année 53 % du SMIC
777,31 €
<65% du SMIC
953,30 €
78% du SMIC
1143,96 €

(pour un temps complet de 151,67 heures mensuelles au 1er janvier 2016)

Quelles exonérations ?

Pour l’employeur :

  • Les charges sociales
    À l’exception de la cotisation patronale d’accidents du travail, de maladie professionnelle, et de certaines cotisations prévues par certaines conventions collectives.
  • La rémunération et les charges salariales
    Pour un apprenti mineur en 1re année, embauché par une entreprise de moins de 11 salariés, soit 1 100 € par trimestre la première année.

Pour l’apprenti :

  • Les charges sociales patronales et salariales
    Salaire brut = salaire net
  • L’impôt sur le revenu
    Les salaires des apprentis sont exonérés d’impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du SMIC (soit 17 490 €)

Quelles aides supplémentaires ?

  • Le crédit d’impôt apprentissage
    1 600 € x par le nombre moyen annuel d’apprentis.
    2 200 € si l’apprenti en 1re année est :
    travailleur reconnu en situation de handicap
    âgé de 16 à 25 ans, sans qualification, et bénéficie d’un accompagnement d’accès à la vie professionnelle
    employé par une entreprise portant le label « entreprise du patrimoine vivant »
    âgé de 18 à 22 ans, en contrat de volontariat pour l’insertion
  • La prime régionale à l’apprentissage
    Pour les entreprises de moins de 11 salariés :
    1 000 € minimum par année de formation.
    Pour les entreprises jusqu’à 249 salariés :
    1 000 € minimum pour une année de formation, à l’embauche d’un premier apprenti ou lorsque le nombre de contrat d’apprentissage en cours est supérieur à celui du 1er janvier.
  • La déduction de la créance « bonus alternant »
    Pour les entreprises de plus de 250 salariés, qui emploient plus de 5 % d’apprentis, mais moins de 7 % d’alternants : 400€ x % d’alternants x effectif annuel moyen au 31 décembre de l’année précédente
  • L’aide à l’embauche
    Pour les apprentis en situation de handicap, adresser sa demande à l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) dans les trois mois suivant l’embauche.

*Source service-public-pro.fr