Gérer mon entreprise

Vers la féminisation du secteur du bâtiment

féminisation du secteur du bâtiment

Certains clichés ont la peau dure. Parmi eux, l’idée selon laquelle les métiers du bâtiment sont réservés aux hommes disparaît peu à peu. En effet, de plus en plus de femmes lui tordent le cou en s’imposant dans l’électricité, la mécanique, la plomberie… Depuis quelques années, on observe une réelle féminisation du secteur du bâtiment.

Des métiers pour tous : la féminisation du secteur du bâtiment

Lentement mais sûrement, les femmes s’installent dans le secteur du BTP. Selon les chiffres de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), leur part est passée de 8,6 % en 2000 à 11,9 % en 2015. Notons que dans les années 90, les femmes étaient quasiment absentes de cette branche d’activité.

Désormais, 4 % des dirigeants de la construction sont des femmes, généralement plus diplômées que les hommes à poste équivalent. 50 % de celles qui sont à la tête d’une entreprise de travaux possèdent un diplôme de niveau baccalauréat ou supérieur, contre 30 % chez les hommes.

On constate aussi que la présence des femmes dans les formations techniques augmente progressivement, et notamment dans le BTP. Par exemple, elles représentent 7,2 % des effectifs dans les filières du bâtiment, 6 % dans l’électricité, 21,7 % dans la mécanique…

Le BTP à la recherche des femmes

Depuis le début des années 2000, la FFB s’est lancée dans une campagne pour sensibiliser les étudiantes aux possibilités qui s’offrent à elles dans le secteur du bâtiment, et les encourager à sauter le pas.

L’initiative des Trophées de la femme du BTP, lancée par Le Moniteur en 2014, en partenariat avec la FFB et Bouygues Construction, faisait aussi partie des actions menées, dans le but de récompenser des parcours et de réveiller des vocations.

La CAPEB a également signé dans ce sens un plan pour la mixité en 2015, dans le cadre de la stratégie du Gouvernement, qui souhaite atteindre la mixité dans un tiers des corps de métiers de la construction d’ici 2025.

Pierre Sarrat, le secrétaire général de la Fédération Française du Bâtiment, se réjouit de la féminisation du secteur du bâtiment : « Les entreprises recrutent des femmes parce que c’est du personnel qui travaille bien, qui amène des idées, crée de l’émulation et fait évoluer les conditions de travail ».

Le secteur du BTP connaît des mutations profondes ces dernières années. Parmi d’autres, le métier de plombier-chauffagiste ne fait pas exception. Aujourd’hui, les clients et prospects sont attentifs au niveau de maîtrise technique des professionnels mais aussi à leur capacité à les conseiller et à les accompagner tout au long de leur projet. Les femmes sont souvent les plus à même de réunir l’ensemble de ces compétences. Désormais, il faudra également compter avec elles dans ce secteur !

Source de l’image à la Une : Fotolia (milanmarkovic78)

Poster un commentaire

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *