Efficacité énergétique

Climatisation, rafraîchissement : quelles différences ?

Climatisation vs rafraîchissement

En été, nombre de personnes redoutent les épisodes caniculaires comme on a pu en voir au cours de ces dernières années. Cela a encouragé les professionnels à développer des solutions pour assurer le confort thermique de l’habitat. Elles s’appuient sur deux procédés qu’on a tendance à confondre : le rafraîchissement et la climatisation. En réalité, ils présentent des caractéristiques bien différentes. Quelles sont-elles ?

Climatisation vs rafraîchissement

La climatisation : une solution globale pour le confort de l’habitat

La climatisation est une technique qui consiste à modifier, contrôler et réguler les conditions climatiques (température, humidité, niveau de poussières…), de l’habitat ou d’un local professionnel. L’objectif est d’obtenir des conditions favorables à la vie des occupants durant toute l’année.

Le procédé de climatisation intègre généralement différentes caractéristiques :

  • La qualité de l’air : le traitement des poussières par filtration de l’air soufflé ou repris.
  • La température de l’air : modifiable en fonction des saisons.
  • L’hygrométrie : l’humidité ambiante contrôlée par les actions d’humidification et de déshumidification.
  • La vitesse de l’air.
  • Le niveau sonore de l’installation.

Les systèmes de climatisation permettent d’abaisser la température d’une pièce de 6 à 8°C. Néanmoins, il est conseillé de ne pas créer une différence supérieure à 7°C entre l’intérieur et l’extérieur d’une zone (cause de rhumes notamment). Il existe deux catégories de systèmes :

  • Les systèmes à détente directe, qui utilisent le fluide réfrigérant comme fluide caloporteur pour évacuer les calories vers l’extérieur depuis les pièces à climatiser.
  • Les systèmes à eau glacée, qui utilisent l’eau pour transporter les frigories dans le bâtiment. Pour les systèmes à eau glacée, un réseau en multicouche ou en électro-zingué est particulièrement adapté.

Parce qu’ils sont associés à une consommation d’énergie en été, les systèmes de climatisation sont considérés comme énergivores et la réglementation impose quelques limitations à son utilisation.

Climatisation vs rafraîchissement

Le rafraîchissement : une solution encore trop méconnue

Rafraîchir consiste à abaisser la température d’un lieu de vie ou d’un local professionnel afin de l’amener à sa température optimum de confort ou d’utilisation. Cette notion s’inscrit dans une approche d’économie d’énergie et apparaît dans la Réglementation Thermique 2012 (RT2012). En effet, elle ne nécessite pas forcément l’utilisation d’équipements très énergivores pour atteindre un niveau de confort thermique dans l’habitat. Néanmoins, la baisse de température obtenue n’excède généralement pas un écart de 3 à 4°C par rapport à celle d’origine. De plus, le procédé de rafraîchissement ne tient pas compte de l’humidité et de la qualité de l’air.

Le rafraichissement peut souvent être prévu comme une option d’un système de chauffage. Dans de nombreux cas, il utilise les émetteurs prévus pour chauffer et ne demande que la mise en œuvre d’une pompe à chaleur réversible. C’est notamment le cas avec certains radiateurs actifs ou bien encore dans le cas du plancher chauffant. Dans ce cas, il suffit de prévoir que la régulation du plancher soit réversible et que le collecteur soit adapté à cette réversibilité pour que la fraicheur vienne du sol.

À lire sur la même thématique : [Infographie] Un bâtiment efficace énergétiquement, à quoi ça ressemble ?

Dans de nombreux cas, un système de rafraîchissement sera suffisant pour apporter du confort en été sans avoir à recourir à la mise en place d’un système de climatisation coûteux.

Le procédé de rafraîchissement vit encore trop dans l’ombre de la climatisation qui reste la méthode la plus employée dès qu’il s’agit de « confort d’été ». Pourtant, permettant d’abaisser la température d’une zone (lieu de vie ou local) de 3 à 4°C par rapport à celle d’origine, il est efficace et peut se mettre en place comme une simple option d’un système de chauffage, notamment dans le cas de plancher chauffant.

Source de l’image à la Une : Pixabay (Peyesces)